19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 22:34



Prévention et tri citoyens des déchets : prenons le problème en main

Les deux associations « Eco-citoyens du Nord Isère » et « Chavanoz Information Echanges Loisirs », avec le soutien de la MJC de l'Agglomération Pontoise, organisent pendant la Semaine du Développement Durable les événements suivants :


Du 1er au 7 avril

Exposition sur la prévention des déchets dans le supermarché Carrefour Market de Pont de Chéruy (38230) * :


- mise en évidence des gestes de consommation permettant de limiter les déchets et leurs impacts

- comparatif de prix et de poids d'emballage entre 2 chariots « classique » et « éco-citoyen »

Samedi 4 avril de 10h à 19h

Animation  par les membres des deux associations sur le parking du supermarché Carrefour Market de Pont de Chéruy (38230) : discussion avec les consommateurs, remise de brochures et d'étiquettes « stop pub » aux personnes intéressées *

* : événements réalisés en partenariat avec Carrefour

invitsemDD.jpg

Lundi 6 avril à 20h30

Projection du film « déchets à ménager » de la réalisatrice Cécile Couraud dans la salle des Contamines à Chavanoz (38230). La projection de ce film sera suivie d'un débat portant en particulier sur les initiatives que peuvent prendre les citoyens pour réduire le volume de leurs déchets et augmenter la part de ceux qui peuvent être recyclés




Contact pour notre association : econord38@gmail.com
Contact pour Chavanoz Information Echanges Loisirs :
ciel@chavanoz.org et http://www.chavanoz.org

Repost 0
Published by Eco-citoyens du Nord Isère - dans Gestion des déchets
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 12:27


Notre association, associée à CHAVANOZ Information Echanges Loisirs et avec le soutien de la MJC de l'agglomération Pontoise, participera à cette action dont un volet se tiendra au sein du CARREFOUR Market de Pont de Cheruy avec lequel nous avons établi un partenariat.
.

 

Vous pouvez visiter le site officiel qui fait état de nos manifestations :

 
SEMAINE NATIONALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE : expo & animation

SEMAINE NATIONALE DU DEVELOPPEMENT DURABLE : projection GRATUITE d'un film

(Le programme détaillé vous sera communiqué sous quelques jours...)



Repost 0
Published by Eco-citoyens du Nord Isère - dans Gestion des déchets
commenter cet article
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 17:20

L'ADEME organise la semaine de la réduction des déchets du 22 au 30 novembre et c'est l'occasion de donner quelques chiffres et de rappeler quelques conseils.

Chaque français produit en moyenne 353 kg de déchets par an (collectes des ordures ménagères et  tri sélectif), dont 20 % sont recyclés, 40 % partent en décharge et les 40 % restants sont incinérés (sources ADEME et IFEN).

L'augmentation de ces déchets est d'environ 2 % par an depuis 10 ans, soit 7 kg de plus par personne chaque année, suivant depuis quelques années la courbe d'évolution du PIB.

L'un des objectifs à 5 ans du Grenelle de l'environnement est de réduire de 5 kg par personne et par an la production d'ordures ménagères.

 

Au delà de l'amélioration du tri sélectif qui reste perfectible (notamment les erreurs de tri qui impliquent un surcoût de 92 000 € pour les contribuables de l'agglomération de Pont de Cheruy), la meilleure solution pour réduire les déchets est de s'attaquer à leur source.

L'ADEME travaille depuis plusieurs années avec les industriels pour une réduction du poids de certains emballages. C'est par exemple le cas pour les bouteilles en plastique de 1,5 litre dont le poids unitaire est passé en 20 ans de 50 à 30 g.

Malgré d'indéniables progrès techniques, les industriels se retranchent souvent derrière les positions de leur service marketing qui continue à exiger des petits conditionnements et du suremballage, en s'appuyant sur leurs études de marché.

 

Si on veut que ça change, et il le faut, c'est donc à nous, consommateurs, de privilégier les produits qui ont le moins d'impact sur l'environnement, en changeant nos comportements et nos habitudes.

 

Voici quelques idées de gestes quotidiens faciles à mettre en oeuvre, et de plus permettant souvent de faire des économies :

 

- ne plus utiliser de l'eau en bouteille pour la consommation de tous les jours : nous avons la chance d'avoir une bonne qualité de l'eau du robinet dans la région, et pour ceux qui souhaiterait améliorer son goût, il est possible d'utiliser des carafes avec filtre. Pour la première fois la consommation d'eau minérale a baissé de 6 % cette année (de juillet 2007 à juin 2008), alors qu'il y a une explosion des ventes de carafes avec filtres,

 

- mettre un autocollant "STOP PUB" sur sa boîte aux lettres permet d'éviter jusqu'à 35 kg de papier par an par foyer. La plupart des grands distributeurs mettent en ligne sur Internet leurs catalogues de promotion, ce qui permet de ne pas passer à côté des affaires intéressantes (mais ne les imprimez pas, car vous allez générer de la consommation de papier et user pas mal de cartouches d'imprimante),

 

- privilégier les grands contenants pour les produits non périssables (un paquet de riz d'1 kg contient 25 % d'emballage en moins que 2 paquets de 500 g)

 

- fabriquer du compost à partir de vos déchets organiques (épluchures, coquilles d'oeuf, ...) qui représentent environ 20 % de vos ordures ménagères (le SIVOM de l'agglomération de Pont de Cheruy propose des composteurs à un prix très compétitif de 20 €)

 

Allez sur le site de l'ADEME "réduisons nos déchets" pour avoir plus d'informations et de conseils

 

Article rédigé par André Mansiaux

 

 

 

 

Repost 0
Published by Eco-citoyens du Nord Isère - dans Gestion des déchets
commenter cet article
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 21:15



Le SIVOM de l'Agglomération de Pont de Chéruy (dont dépend Villette d'Anthon) a décidé en avril dernier de modifier la gestion des ordures ménagères à l'horizon 2009, avec notamment un double objectif :

- réduire le volume d'ordures à traiter,
- en diminuer le coût d'enlèvement.

Le conseil municipal de Villette d'Anthon a approuvé cette modification en juin dernier.

Le principe retenu est de moduler le montant individuel de la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) en fonction du volume réellement produit par chaque famille sur une année. On peut juste regretter que ce soit le volume qui soit pris en compte, et non pas le poids : les analyses menées par le SIVOM sur la base des expériences réalisées notamment en Alsace ont semble t' il montré que la prise en compte du poids aurait été trop complexe.

Ainsi pour voir une diminution la plus forte de sa taxe, il faudra :

- jouer à fond le jeu du tri sélectif,
- "acheter intelligemment" en favorisant les produits à faible emballage.

Pour mesurer les enjeux, il faut rappeler quelques chiffres :

- chaque français "produit" 360 kg de déchets,
- seulement 20% de ces déchets sont recyclés, le reste soit 290 kg, sont enfouis ou incinérés,
- 20 % des français refusent de faire un quelconque tri en considérant qu'ils payent un service et ne veulent pas changer leurs habitudes,
- les expériences menées en Alsace et en Belgique depuis maintenant 8 ans ont montré
une division par 3 du poids des ordures ménagères (100 Kg par personne), et une multiplication par 3,5 des déchets recyclés (70 %).

Comment cette modification sera mise en oeuvre :

- les containers individuels seront changés (ou modifiés ?) pour y  incorporer une puce électronique permettant d'en identifier la provenance lors de chaque enlèvement,
- chaque famille déclarera sa composition pour que puisse être pris en compte le nombre de personnes pour moduler le volume,
- la fréquence des enlèvements sera réduit (1 fois par semaine au lieu de 2) pour prendre en compte la diminution du volume et ainsi réduire les coûts d'enlèvement.

SRD-popup.jpgEn attendant cette mise en oeuvre, que chacun :

- améliore son tri aussi bien quantitativement que qualitativement (je pense que chacun a pu voir ces derniers temps un agent du SIVOM faire du porte à porte pour donner une nouvelle brochure très claire et insister sur ce qui doit ou ne doit pas être déposé dans les bacs jaunes : les statistiques montrent que 20 % des produits mis dans les bacs jaunes ne devraient pas y être, ce qui implique des coûts très importants de tri supplémentaire),

- privilégie les produits à faible emballage lors de leur achat (si ce mouvement est important, et il commence à l'être, les fabricants seront obligés de s'y mettre),

- s'informe sur les actions à mener sur le site de l'ADEME (accessible en cliquant sur l'affiche).



Article rédigé par André Mansiaux

Repost 0
Published by Villette Développement Durable - dans Gestion des déchets
commenter cet article

Une Question ?

  • : Le blog d'un éco-citoyen du Nord Isère
  • Contact